Search for glossary terms (regular expression allowed)
Terme Définition
PVD

Définition du PVD

Qu'est ce que le PVD ?

Il est temps de sortir sa panoplie de petit chimiste et de se rappeler ses leçons de physique. PVD est synonyme de physical vapor deposition ou dépôt physique en phase vapeur dans la langue de Molière. Il s’agit d’une technique de dépôt sous vide visant à l’ajout d’une mince couche d’un métal (la plupart du temps) sur une base matérielle (un substrat). On se base sur le principe qu’à très basse pression les molécules de vapeur d’un métal évoluent dans l’environnement avec très peu de risque de collisions avec d’autres molécules. En gros, le métal est chauffé à sa température de fusion (très haut, dégrée (3400° en moyenne). Le métal s’évapore et finit par rentrer en contact avec l’élément à recouvrir, qui lui est situé à une température bien moins élevée, ce qui permet au métal de revenir à sa forme solide et d’envelopper l’objet en question. Le faite de travailler sous vide, permet d’obtenir une couche de métal très pure et très régulière, car on s’assure ainsi que seules des molécules de métal recouvrent la base matérielle. Sans aucune impureté, on évite les risques d’oxydation et des irrégularités à la surface de l’objet. Celons la nature du métal choisi et sa composition, le revêtement peut adopter une couleur et un aspect différent.

Le PVD et l'horlogerie

Cette technique est de plus en plus utilisée en horlogerie, notamment pour les boitiers et bracelets. Les fabricants peuvent ainsi proposer des montres aux coloris très appréciés actuellement, comme par exemple le noir mat. Le résultat est beaucoup plus convaincant qu’une simple peinture. Par contre, attention, il existe plusieurs techniques propres au PVD, dont les résultats et la qualité ne sont pas équivalents. Et même si le fabricant exploite une technologie PVD de pointe, le produit fini n’aura jamais la même résistance qu’un matériau dont la couleur et l’aspect lui sont propres comme, la céramique par exemple. Le PVD reste un revêtement, et à ce titre, les montres qu’il l’exploite sont souvent sujettes aux rayures et à l’usure du temps. C’est pour cela que les marques de montres très haut de gamme favorisent parfois davantage les alliages et matériaux spécifiques pour donner un aspect particulier à leurs produits.

Clics - 1690