Histoire

Inutile de se ruiner

Une montre raconte autre choses que le salaire de celui qui la porte.

Authentique

Inutile de faire un selfie

Une montre peut être autre chose qu'un objet superficiel.

Compréhensible

Inutile d'être un génie

Il n'est pas nécessaire d'être un érudit de l'horlogerie pour aimer les montres.

Rénover une (fausse) horloge murale russe...

Introduction

Voici un article un peu hors sujet, mais qui reste tout de même dans l’univers de l’horlogerie, avec la présentation de cette horloge de marine Vostok.
Autant être franc tout de suite, cet achat compulsif sur eBay pour 139€ n’a pas été une bonne affaire…mais cela m’aura au moins permis d’en apprendre plus sur cet objet et au final d’avoir une belle mécanique à accrocher au mur.


À l’origine j’ai fait la découverte de cette horloge en me promenant aux puces de Saint Ouen. Elle était accrochée dans une boutique, au milieu de nombreuses autres « antiquités » et était proposée à un prix supérieur à 500€….
N’ayant pas le budget, mais séduit par cette production russe, j’ai fait quelques recherches sur internet.
Il est aujourd’hui possible d’acquérir une version moderne de cette horloge marine pour 240€ environ

Horloge marine Vostok neuve sur le site de meranom
J’ai trouvé moins cher en occasion et j’ai fini par craquer pour ce modèle.

Horloge maritime Vostok production récente

Histoire de l'horloge marine Vostok

Ce n’est qu’après réception que je suis "tombé" sur cet excellent article.


C’est uniquement à ce moment que j’ai compris « les rouages » du marché autour de cette figure de l’horlogerie russe. Je vous invite fortement à le lire, car très intéressant. De mon côté, je vais me permettre d’en reprendre des informations et d’y ajouter mon expérience personnelle autour de mon modèle.


La première version de cette horloge de marine date de 1954 à l’initiative de la manufacture russe Vostok. Le cahier des charges était simple : avoir une horloge robuste, étanche et fiable pouvant s’installer dans les navires militaires russes et les sous-marins. Sur ce dernier point, si on trouve beaucoup de références à ces horloges pour des bâtiments immergés, dans la réalité, elle était utilisée aussi bien pour des véhicules sur l’eau que sous l’eau…


Par la suite, l’horloge a connu différentes versions, mais finalement toujours très proches des origines avec un calibre qui n’a que très peu évolué voire pas du tout…
Sur les 6 générations qui ont été produites avec la 6e toujours en activité, il y’a certains modèles qui valent plus que d’autres. En effet, l’évolution de l’horloge a suivi l’histoire du pays, passant de l’ere soviétique à l’ere russe, les cadrans changeant au fil des stocks restants. C’est pourquoi entre une production « touristique » actuelle et une production militaire d’origine… les prix peuvent varier et parfois s’envoler pour certaines finitions… Pour brouiller tout ça, on trouve beaucoup d’assemblages mixant les pièces d’origine et de générations diverses pour inonder les sites d’enchères. C’est certainement l’une de ces créations que j’ai achetée, ce qui explique son prix plus « doux », même si pour un vrai collectionneur, mon modèle n’a aucune valeur. Je vous invite donc, si vous êtes intéressé à bien vous renseigner auparavant et à suivre l’article cité précédemment pour démanteler le vrai du faux…surtout que des Quartz chinois se sont ajoutés à la longue liste des « reproductions » disponibles…
En ce qui me concerne, et malgré le manque d’authenticité de mon achat, mon horloge reste tout de même fidèle aux origines et complètement respectueuse du genre.

Description de l'horloge marine Vostok

Le boitier

On retrouve un bâti « façon » écoutille de bateau entièrement en aluminium. 17 cm de diamètre en haut, 21 cm à la base, 8 cm d’épaisseur et 2,5kg de métal : Il va falloir se montrer prudent pour la fixation murale… l’ensemble est composé de deux pièces moulées.

La première accueille la mécanique et le cadran, la seconde intégre le verre. Les deux s’assemblent avec un système de gond permettant un accès aux aiguilles pour le remontage et le réglage. L’étanchéité est garantie par un joint et le verrouillage de la partie mobile à l’aide de la clef de remontage. C’est simple, efficace, et en plus diminue fortement le bruit du fameux « tic tac » qui peut en gêner certains…

Le cadran

Le cadran essaye d’en faire le maximum : étoile rouge à 12 h surplombant un sous-marin, logo Vostok à 6 h au-dessus du trou destiné à recevoir la clef pour le remontage du mouvement, ancre de marine et surtout le « сделано в СССР = fabriquée en URSS ». Pour ceux qui auraient des doutes, c’est voulu d’inspiration russe et militaire.

Cadran montre maritime Vostok

Rénovation de l'horloge marine Vostok

D’après le marquage sur le contour du bâti, celui-ci semble dater de janvier 1994, ce qui pourrait expliquer les quelques rayures observées. Il est recouvert d’une peinture beige très épaisse et assez grossière.

Peinture d'origine et rayure sur une horloge maritime Vostok

Étant donné que je n’ai pas acheté « une œuvre authentique », je n’ai pas eu de remords à chercher à moderniser un peu tout ça et à le rendre davantage compatible avec mes goûts.


J’ai donc pris l’initiative de démonter l’horloge pour décaper et polir le boitier, en profitant pour voir les entrailles de la bête et huiler le mouvement.
On ressent tout de suite le côté très fonctionnel de l’objet. Inutile d’être diplômé pour comprendre le démontage, 4 vis pour retirer le cadran, on déclipse la trotteuse, on retire une petite rondelle en plastique pour libérer les aiguilles et on accède à l’intérieur.

Horloge maritime Vostok sans cadran
On retire à nouveau 4 vis et le mouvement est dehors, on termine par trois dernières vis pour enlever la platine et nous voilà avec le cœur de l’horloge dans la main.
Je n’ai pas trouvé beaucoup d’historiques sur ce calibre. Ce qui est certain, c’est que malgré les années, les changements n’ont pas dû être très nombreux tant il reste basique. Ce qui à mes yeux n’est pas une critique, mais bel et bien le gage d’une grande fiabilité et d’une robustesse éprouvée.

Une horloge maritime Vostok en pièces détachées

Cas du mouvement de l'horloge marine Vostok

Avec ces 12 rubis et son échappement à ancre, n’importe quel horloger pourra intervenir en cas de soucis. Personnellement je me suis contenté de mettre un peu d’huile au niveau des axes. La précision annoncée est de +/- 90s surlaquelle on peut agir à l'aide du levier pour tendre ou détentre la spirale.

Mouvement d'une horloge marine Vostok

Mouvement Vostok dans une horloge marine

J’adore l’énorme barillet contenant le ressort nécessaire à ses 8 jours de réserve de marche.

Mouvement d'une horloge marine Vostok

Ponçage du boitier

Si la mécanique a été simple à gérer, le ponçage du boitier s’est montré un peu plus complexe. J’ai pu noter au moins trois couches de peinture, et l’obtention de l’alu brut a nécessité pas mal d’opérations de ponçage, d’abord à la meuleuse puis à la main et à l’eau en utilisant un grain de plus en plus fin. Impossible d’avoir un effet miroir, mais au final un rendu « métal brossé » qui me convient mieux que la couleur beige d’origine.

Ponçage boitier horloge maritime Vostok

Le cerclage en laiton oxydé sur un coin a été repeint à la bombe chromée. Ce n’a pas ce qui à de plus sexy, mais un re chromage m’aurait couté beaucoup plus cher.
Un petit coup d’éponge sur le cadran (en métal lui aussi) puis après le remontage de l’ensemble, j’obtiens une horloge murale qui correspond mieux à mes gouts actuels sans rogner les origines de la belle.

 

Horloge maritime Vostok rénovée

Horloge maritime Vostok rénovée

 

Il ne me restera plus qu’à utiliser le support fourni pour la fixer. À noter que pour un produit certifié d’époque, ce support devrait être en bois…pour moi c’est du plastique…

Conclusion sur cette "vrai/fausse" horloge marine Vostok

Horloge maritime Vostok rénovée

Cela faisait longtemps que je cherchais une belle mécanique à accrocher aux murs, en lien avec ma passion des montres. Cette production russe, bien que faussement d’origine, a comblé mes attentes et m’a permis de customiser une bonne base pour arriver à mes fins. Si vous aussi, vous souhaitez accrocher un petit bout d’histoire et d’authenticité à vos murs, n’hésitez pas à bien vous renseigner et à l’inverse de moi, ne vous précipitez pas sur la première affaire venue. La passion des collectionneurs est souvent exploitée par le marketing, et on peut vite se faire avoir. À titre d’information, le site R2A, sur lequel j’ai acheté plusieurs « Vostok-Europe » et que j’ai déjà pu conseiller,  n’a pas hésité à proposer cette horloge pour ….599$....

Horloge de marine Vostok sur le site R2A

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location

News 


Découvrez les derniers articles et informations du site.

20 Fév 2020

Rénover une (fausse) horloge murale russe...

Rénover une (fausse) horloge murale russe... Introduction Voici un article un peu hors sujet, mais qui reste tout de même dans l’univers de l’horlogerie,...

27 Jan 2020

Montre Spinnaker Bradner

Revue de la montre automatique Spinnaker Bradner SP-5062-05 Introduction sur Spinnaker et la Bradner SP-5062-05 Spinnaker est une marque imaginée de toute...

15 Nov 2019

Montre CODE41 ANOMALY-02

Revue de la montre automatique CODE41 ANOMALY-02 Introduction sur CODE41 et l'ANOMALY-02 Cette revue est un peu spéciale car elle concerne une montre que...

 

Gardons le contact !