Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Revue de la montre automatique Seiko SNZF17K1

Seiko SNZF17K1

Introduction sur la gamme Seiko 5 et la SNZF17K1 

« Apparues dans les années 60, les Seiko 5 étaient à l'époque un nouveau standard dans l'univers des montres mécaniques abordables. »

Voici la définition actuelle donnée par « Seiko » à sa gamme « Seiko 5 ». L’objectif de cette collection est toujours le même qu’à l’époque : remplir 5 critères essentiels à toutes bonnes montres selon le manufacturier japonais :

  • Donner l’heure (heureusement…)
  • Afficher la date
  • Être étanches
  • Être antichoc
  • Être équipé d’un mouvement automatique

Le tout à un tarif attractif et accessible au plus grand nombre. J’aime cette philosophie d’aller à l’essentiel et de conserver cet esprit « simple », mais efficace. On pourrait imaginer qu’à l’heure des « Wish », « AliExpress » et autres sites ou trouver une montre remplissant ces objectifs peut se faire à budget (très) réduit, « Seiko » abandonnerait ce marché des montres premiers prix au profit de modèles plus haut de gamme. Il n'en est rien…et tant mieux, car une « Seiko 5 » demeure bien plus sympathique et bien fini que toutes ces montres de marques obscures. C’est encore plus le cas, lorsque le chiffre 5 est complété du mot « Sport ».

Découverte de la Seiko SNZF17K1

J’ai choisi la « SNZF17K1 » pour illustrer mes dires.  Pour 110€, j’ai reçu cette très belle référence qui présente une qualité de finition et d’assemblage extrêmement convaincante.

Seiko SNZF17K1

Le boitier

Son boitier en acier inoxydable associé au bracelet pèse 138g. Épaisse de 9.6mm pour une couronne de 40 mm de diamètre, elle n’est pas des plus discrète, mais reste confortable à porter.

Le polissage lisse du boitier est de très bonne facture. Sans chercher l’originalité ni la complexité, la forme de la montre est basique, mais plaisante. Le remontoir est parfaitement intégré et se laisse manipuler sans difficulté.

Seiko SNZF17K1


Le cadran

Le fond noir reprend les indicateurs horaires classiques de la marque, très inspirés des montres de plongée. Aucun chiffre, juste des marquages blancs aux contours argentés. Les contrastes obtenus permettent ainsi une excellente lisibilité. Malgré sa petite taille, le guichet à 15H permet de visualiser correctement le jour et la date (avec la possibilité de choisir deux langues : l'anglais et dans mon cas l'espagnol).

Seiko SNZF17K1

Le logo « Seiko 5 » complété du mot « Sport » est visible à 12H. J’aime beaucoup cette association de typographie. Pour appuyer le troisième critère obligatoire au cahier des charges des « 5 », on retrouve à 18H la précision d’étanchéité de 100m.

Les aiguilles sont larges, en opposition avec la trotteuse argentée très fine et terminée d’un point blanc cerclé d’un contour argent rappelant les indicateurs horaires.

Seiko SNZF17K1

La lunette unidirectionnelle est très large, « noyant » ainsi le cadran au sein de boîtier, mais complète parfaitement l’esthétisme «sport » de la montre.

Seiko SNZF17K1

Le verre de type « Hardlex » est intégré sans défaut et peu sensible aux reflets.

Le bracelet

Le bracelet inox parfaitement identique au coloris du boitier est lui aussi très bien fini, avec une boucle déployante très simple à ajuster et à fermer.

Seiko SNZF17K1

La mécanique de la SNZF17K1

Le dos de la montre fait le service minimum. Il se contente d’intégrer grossièrement un verre pour donner une vue sur le calibre 7S36. Un classique de la maison avec ses 23 rubis, sa fréquence de 21600 bph et sa réserve de marche de 40H. Supportant la fonction date et jour, ce mouvement est une valeur sure, sans stop seconde ni remontage manuel, mais très fiable. Par contre, pas de folie niveau look, ce n’est pas le but recherché ici.

Seiko SNZF17K1

Seiko SNZF17K1

Mon avis sur la SNZF17K1 de Seiko

Ne tournons pas autour du pot, cette « SNZF17K1 » lorgne du côté du design d’une Rolex Submariner, mais sans pour autant la cloner. Elle offre des prestations plus que correctes pour son prix et peut aussi bien s’accompagner d’une tenue habillée que d’une panoplie plus sportive.  Je ne pourrais que conseiller la gamme « Seiko 5 », c’est une gamme extrêmement intéressante pour qui voudrait une bonne automatique sans se ruiner. Personnellement, parmi tous les modèles disponibles cette « SNZF17K1 » reste ma préférée.

La suite des photos est disponible dans la galerie.

Commentaires (0)

There are no comments posted here yet

Ajouter vos commentaires

  1. Posting comment as a guest. Sign up or login to your account.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location