Search for glossary terms (regular expression allowed)
Terme Définition
Acier Inoxydable

Définition de l'acier inoxydable

Matériaux de base pour de nombreuses montres : boitier, bracelet et bien d’autres pièces exploitent cet alliage métallique. Même si c’est une évidence pour beaucoup, rappelons tous de même que l’acier n’existe pas naturellement, mais qu’il s’agit d’un mélange de fer et de carbone. En combinant ces deux ressources, on obtient une matière capable de résister à des sollicitations mécaniques et utilisables pour de nombreux produits. Seulement, sans élément supplémentaire, l’acier brut peut s’oxyder rapidement, notamment au contact de l’air et de l’humidité. C’est pourquoi les industrielles ajoutent d’autres composants que le fer et le carbone pour donner de nouvelles propriétés à l’acier.

C'est quoi l'acier inox ?

On parle alors d’acier « Inoxidable » lorsque ce dernier contient au moins 10,5% de chrome. Cet ingrédient réagit alors avec l’air (plus particulièrement avec le dioxygène) pour former de l’oxyde de Chrome qui va servir de couche protectrice. En fait, l’acier « inoxidable » s’oxyde J sauf qu’au lieu du fer, notamment, qui peut virer à la rouille et se dégrader, c’est le chrome qui se transforme et va servir à protéger l’acier.

Les différents types d'acier Inoxydable

L’histoire ne s’arrête pas là, car on trouve encore d’autres composants dans certains aciers, notamment dans ceux utilisés dans l’horlogerie. L’on utilise principalement trois types d’acier inoxydable dont leur composition respecte des normes bien définies, notamment la norme AISI. C’est dans cette dernière qu’on retrouve le nom des aciers souvent cités dans les caractéristiques des montres :

  • 316L : l’acier le plus utilisé. On y a ajouté du Nickel et du Molybdenum. Ne me demander pas à quoi correspondent ces éléments chimiques, mais leurs présences permettent de renforcer la résistance de l’alliage à la corrosion et facilite le travail sur l’acier. Le 316L présente beaucoup davantage. Il est résistant au choc et aux agressions extérieures, il peut être usiné et poli de façon à obtenir différents niveaux de finition.
  • 316F : un peu moins utilisé, il est très proche du 316L, mais avec des proportions d’éléments chimiques additionnels un peu plus basses. Il est légèrement moins résistant que le 316L, mais se travaille plus facilement, permettant à ceux qui s’en donnent la peine d’offrir un haut niveau de polissage et d’usinage.
  • 904L : la Rolls de l’acier inox. Il est utilisé principalement par Rolex pour l’ensemble de leurs montres. Il contient plus de chrome, plus de nickel, plus de Molybdenum et encore d’autres subtilités. Il est donc plus résistant, notamment aux rayures, et supporte des conditions extrêmes (chaleur, agression chimique…). Il est par contre trois plus chers que le 316L et nécessite des outils plus onéreux pour le polir et le transformer. Son rendu final reste cependant plus noble que les autres aciers.

À noter également que le chrome donne un aspect un plus argenté alors que le nickel plus doré. Mais ces variantes de couleurs peuvent s’effacer en fonction du polissage et du travail réalisé par l’industriel sur les pièces. Il est d’ailleurs intéressant de voir le 316F, normalement le moins cher des trois aciers, être utilisé pour des copies de Rolex (donc d’acier 904L). Le 316F se travaillant plus facilement et avec de l’outillage plus accessible, il est plus simple pour les fabricants de répliques d’insister sur le polissage et donner l’illusion d’un acier plus qualitatif. Si le visuel peut s’en trouver amélioré, la résistance de la montre est plus faible.

Le choix de l’acier est très important pour la construction d’une montre, mais il ne faut pas pour autant négliger l’usinage et le travail de l’horloger. Le 316L est utilisé par de nombreux fabricants, mais la qualité perçue n’est pas toujours la même.

Enfin, les trois références citées ici ne sont pas les seules, il existe de nombreux alliages possibles et les montres sont sans doute parmi les produits qui exploitent le plus de recettes différentes :)

Pour ceux qui voudraient des informations complémentaires, n'hésitez pas à regarder ce petit lien en anglais qui m'a servi à la rédaction de cette définition.

Clics - 1187
Synonymes - Aciers Inox
Alarme

Définition de l'alarme en horlogerie

Qu'est ce que l'alarme ?

L'alarme est une fonctionnalité qu’offrent certaines montres afin de marquer un horaire précis à l'aide d'un signal sonore. Si beaucoup d'entre nous connaissent le désagréable bruit produit par les réveils électroniques, certaines horloges produisent des sons nettement plus agréables et cristallins. L'alarme est considérée comme une complication et peut amener les horlogers à s'investir énormément pour produire un son particulier et surtout audible.

Comment l'alarme fonctionne ?

Différents alliages peuvent être utilisés en fonction des sonorités souhaitées. Plusieurs systèmes existent pour paramétrer l'heure à laquelle doit s'exécuter la sonnerie du réveil. Certaines montres proposent mêmes différentes sonneries associées à plusieurs évènements au cours de la journée. Des modèles sonnent par exemple toutes les heures. Une montre mécanique disposant d'une alarme digne de ce nom peut voir son prix être extrêmement élevé, mais certaines sonorités proposées sont uniques. C'est le cas par exemple de la montre "Credor Spring Drive Sonnerie" issue de la branche très haute de gamme de Seiko et visible dans l'exemple d'illustration.

Ce modèle a spécialement été conçu pour reproduire à l'identique la sonorité de la cloche bouddhiste l''Orin Bell".

Clics - 1449
Alternances

Déifnition d'une alternance en horlogerie

Qu'est ce qu'une alternance ?

« TIC - TAC » fait la montre....signe que tout va bien. L’alternance est la traduction de ce phénomène. Une alternance correspond au mouvement du balancier de son point d’équilibre (grossièrement le milieu) vers une de ses extrémités. En fait, une alternance est un « TIC » ou un «TAC », un « TIC TAC » est un cycle complet d’une extrémité à une autre, on parle alors de fréquences (donc 2 alternances pour une fréquence). L’alternance est utilisée pour définir la capacité d’un calibre d’une montre à diviser l’intervalle de temps. Plus celui-ci est élevé, plus la montre est capable d’être précise. On parle de nombre d’alternance par heure (a/h). Plus il y’a d’alternance dans 1H plus la montre est capable d’indiquer l’évolution du temps dans cette heure. Exemple, un calibre « Zenith El-primero » oscillant à 36000 alternances par heure est capable d’indiquer le 1/10 ème de secondes. Avouez que ça le fait de répondre à quelqu’un qui vous demande l’heure : « il est 5H 15 min 25s et 35 déca secondes ». Mais ne rêvez pas, ce type de caractéristique est réservé à des mouvements hautes gammes, la majorité des montres « standard » oscille plutôt autour des 21600 alternances par heures.

L'impact de l'alternance

Plus l’alternance est élevée plus les contraintes mécaniques sont fortes. Les frottements augmentent et il devient très difficile de gérer les problèmes qui s’y rapportent. Pourquoi croyez-vous que dans votre voiture, plus vous accélérez, plus vous vous rapprochez de la zone rouge au niveau de votre compte tour : parce que plus votre moteur tourne vite, plus il peut s’user et casser : c’est le même problème avec les montres !Attention, un nombre d’alternances élevé ne veut pas forcément dire que votre montre ne dérivera pas dans le temps, cette dérive peut simplement se faire plus progressivement et moins brutalement (vous dériverez de dixième de seconde en dixième de seconde). Un calibre battant à un rythme plus bas peut pour autant rester longtemps fidèle à l’heure réelle (traduisez ma montre n’avance ou ne retarde pas). Comme quoi, si afficher le dixième de seconde sur votre montre ne vous intéresse pas, il reste possible d’avoir de très bons calibres avec des alternances plus faible.

Clics - 1354
ATM

Définition de l'ATM en horlogerie (Etanchéité)

C'est quoi "un ATM" ?

Atmosphère ! Atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?.....La définition du jour concerne l’étanchéité d’une montre, indiquée en nombre d’atmosphères (ATM) ou en Mètre. Il s’agit là d’un critère bien souvent mal compris, car le choix des constructeurs pour exprimer cette caractéristique prête à confusion.En physique, une pression de 1 bar équivaut grossièrement à 1Kg par centimètre carré. Il s’agit également de la pression atmosphérique, c’est-à-dire la pression de l’air à la surface de toute chose.

Quel est l'impact de l'eau ?

Une fois sous l’eau, la pression augmente, on parle de 1 bar tous les 10m, liés à la colonne d’eau qui augmente au fur à mesure qu’on s’enfonce dans les profondeurs. Voilà pourquoi on fait correspondre le premier niveau d’étanchéité d’une montre à 1 ATM ou 10m. Sauf que comme évoqué précédemment, 1 ATM est déjà la pression de base, ce qui veut dire qu’une montre résistant à 1 ATM n’est pas faite pour aller dans l’eau…elle est juste à même de résister à votre transpiration et à quelques gouttes de pluie!

On se dirige alors vers 3ATM ou 30m. En réalité, si l’on retire le premier ATM de l’air, il nous reste déjà plus que 2 ATM soit 20m pour immerger la montre. Vous me direz, c’est déjà suffisant pour un usage courant, sauf que…il s’agit d’une pression « statique ». Autrement dit, une montre certifiée 3ATM (ou 30m) a été testée pour supporter cette pression sous condition d’être totalement immobile, et d’être plongé très lentement dans l’eau sans secousse ni remous.

En effet, le moindre mouvement de l’objet, changement de sa vitesse ou contrainte extérieure augmentent la pression subie et donc la valeur ATM. Pour vous en rendre compte, il vous suffit de courir contre le vent. Vous ressentirez beaucoup plus de résistance et vous devrez faire plus d’efforts pour lutter contre la « pression » de l’air. C’est pareil dans l’eau ! Si vous observez les caractéristiques d’un simple pommeau de douche, vous trouverez des références de 5 ATM de pression sans aucun souci. Exposer une montre certifiée 3ATM à un simple jet réduira à néant ses protections.

Si vous allez à la piscine, vous ne risquez pas de rentrer « tout doucement dans l’eau » en prenant bien soin de ne plus bouger une fois immergé, en espérant que l’eau du bassin soit d’un calme absolu…

Si vraiment vous voulez emmener votre toquante dans le grand bain, une certification 5ATM soit 50m est un minimum….Mais éviter les plongeons. Il serait plus prudent de viser une protection 10ATM (ou 100m).

Enfin, sachez que si vous visez palme et tuba, voir bouteille pour explorer les fonds marins, une vraie montre de plongée est validée pour au moins 10ATM et doit répondre à la norme ISO 6425

Et si vraiment vous êtes prêt à jouer les commandants Cousteau (et que vous avez de l’argent de côté) vous pouvez vous tourner vers la « Rolex DeepSea Challenger » certifiée 12 000m…

Bref, ce n’est pas parque vous lisez « étanche à 50m » sur votre montre, que vous pouvez l’emmener partout dans vos contacts avec H2O. Soyez toujours prudent, et même certifié à des valeurs ATM importantes, si vous n’en avez pas l’utilité préférez retirer votre montre si vous êtes amené à entrer en contact prolongé avec l’eau. Il ne faut pas oublier que les éléments chargés de protéger votre montre de l’humidité (vis, joint…) s’usent avec le temps et peuvent être dégradés par des substances de lavages, type savon ou autres.

C’est pourquoi une petite révision chez votre horloger préféré ne peut pas faire de mal à votre belle pour vous assurer qu’elle peut toujours subir les malheurs que vous pourrez lui faire subir.

Clics - 1674
Synonymes - Étanchéité