Search for glossary terms (regular expression allowed)
Terme Définition
Manufacture

Définition d'une manufacture horlogère

Difficile de définir un mot dont le sens peut varier en fonction des avis de chacun. La définition donnée ici est donc une interprétation libre et personnelle de ce que l’on peut rassembler sur le web et ailleurs.

Tentative d'une définition

Une manufacture peut être employée pour désigner une entreprise horlogère capable de concevoir et de construire sans aide extérieur une montre dans sa globalité, en particulier le mouvement. Grossièrement, si une marque est capable de proposer sur le marché un produit dont la conception et la réalisation est pratiquement réalisé entièrement par l’entreprise elle-même, alors elle peut se prétendre une manufacture.

Le plus souvent, une société qui conçoit la mécanique interne et propose des calibres de montres peut déjà être appelée une manufacture. Cela suffit déjà à réduire le nombre de prétendants au titre.

Il est très compliqué de définir précisément le terme, car si on veut être très rigoureux, il faudrait pour qu’une entreprise soit qualifiée de manufacture, qu’elle produise et construise tout de A à Z. Donc elle doit posséder une mine pour extraire les matières premières, disposer d’usine de transformations, de cabinet d’étude, de chaine d’assemblage……Bref c’est un peu compliqué » ; ce n’est pas parce que « Porche » ne fabrique pas les pneus de ses véhicules que la marque n’est pas pour autant un constructeur automobile…

C’est pourquoi, il faut retenir que dans le domaine horloger, une manufacture est avant tout une entreprise qui conçoit et réalise ses montres sans faire appel à un catalogue de produit intermédiaire déjà préparé par d’autre qu’il suffit ensuite d’assembler. Ce n’est pas pour autant qu’elle ne peut pas commander une partie des pièces dont elle a besoin à d’autres. Mais elle ne suit pas un plan de conception près-établis, elle réalise sa fabrication en interne (de la conception à la finition) s’autorisant à commander à des entreprises spécialisées des parties spécifiques et précises.

Si vous achetez dans le commerce une préparation pour dessert dont il suffit de rajouter quelques éléments de bases pour faire un gâteau rapidement (mais qui peut être très bon), alors dans l’univers horloger on pourrait vous comparer à un assembleur. Vous pouvez d’ailleurs être plus ou moins créatif en ajoutant quelques ingrédients supplémentaires tout droits issus de votre imagination. Il en va de même pour les montres non issues de manufactures qui peuvent prétendre à plus ou moins de créativité et de personnalisation à plusieurs niveaux du produit. Si maintenant vous vous prenez pour un grand chef et que vous décidez de créer une nouvelle recette, que vous la réalisez tout seul dans votre cuisine, alors vous on pourrait vous rapprocher d’une manufacture. Cependant on ne va pas vous reprochez de chercher votre crème fraiche chez le crémier, en particulier si celui-ci peut vous garantir une qualité première. Il en va de même pour une manufacture qui peut très bien commander pour sa montre un ressort à une société spécialisée par exemple.

Finalement c'est important d'avoir une montre de manufacture ?

En conclusion, une montre dite de « manufacture » est le plus souvent gage d’un produit de qualité, car soigné dans sa conception et dont la réalisation aura été pensée et suivie par la même entreprise. De plus, il est nécessaire pour pouvoir prétendre être une manufacture d’avoir un savoir-faire horloger important associé à une grande expérience. Sans ces caractéristiques, une entreprise pourra difficilement concevoir une montre jusque dans ses moindres détails et encore moins la construire.

Attention, une montre qui n’est pas de « manufacture » peut toute aussi présenter de grandes qualités. Certaines marques assemblent des calibres conçus par d’autres avec beaucoup de soin, apportant des modifications ou soignant le design général de leurs produits leur imposant une véritable identité. Maintenant les limites étant compliquées à définir pour parler des critères caractérisant une manufacture, il est parfois possible de croiser des entreprises horlogères qui se déclarent comme telles un peu trop facilement… Cédant à l’avantage marketing que peut procurer ce titre.

Clics - 1550
Montre automatique

Définition d'une montre automatique

C'est quoi une montre automatique ?

Une montre automatique est une montre dont l'énergie nécessaire à son fonctionnement est produite par le porteur de la montre lui-même ou par l'environnement dans lequel se trouve la montre.

Comment ça marche une montre automatique ?

Si à l'origine on parle de montre automatique pour des montres mécaniques, on trouve aujourd'hui des montres automatiques électroniques. Divers systèmes sont possibles, le plus courant étant l'utilisation des mouvements du poignet du porteur pour remonter un ressort situé à l'intérieur de la montre. Ces mêmes mouvements peuvent également servir à produire un faible courant électrique permettant de recharger une mini batterie. D'autres systèmes existent comme l'utilisation de la lumière ambiante ou encore des différences de températures. L'objectif étant toujours le même, produire une montre qui ne s'arrête jamais et qui ne nécessite pas une opération de maintenance pour recharger sa source d'énergie. Pour résumer, si l'on pouvait appliquer le principe des montres mécaniques à l'automobile, il ne serait plus nécessaire de passer à la pompe!

Clics - 1800
Montre mécanique

Définition d'une montre mécanique

Qu'est ce qu'une montre mécanique

Une montre mécanique est une montre utilisant l'énergie mécanique pour fonctionner. Elle ne dispose ni de pile ni de batterie. La source d'énergie la plus courante est l'utilisation d'un ressort dont on utilise sa nature à se détendre pour actionner les rouages de la montre. Mais d'autres moyens existent : par exemple l'utilisation de poids, d'eau ou de sable (mais rarement dans une montre :)) on trouve encore des solutions plus complexes comme l'usage du passage de l'air dans une turbine (si si ça existe!!) En résumé, on peut donc parler de montre mécanique dès lors que la fée électricité n'entre pas en action. Un cas litigieux existe cependant avec le mouvement SpringDrive de Seiko qui utilise de l'électronique comme moyen de régulation. On peut parler alors de montre "hybride".

Clics - 1911