Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Montre Swatch Chrono Automatic

Voici une montre qui a su mettre en émoi la communauté horlogère lors de sa mise en vente sur le marché. Pour ma part, elle est particulièrement importante, puisqu'il s'agit de ma première automatique.

Elle est issue de la collection "Chrono Automatic" (originale comme nom ? non?) sortie en octobre 2009, il s'agit ici du modèle "Simply Pure".

Encore aujourd'hui ces chronographes automatiques Suisse "Low Cost" n'en finissent pas d'alimenter des débats ardents sur certains forums spécialisés. Comme à son habitude, la manufacture la plus connue au monde "Swatch" a jeté un pavé dans la marre en proposant des montres dotées de mouvements automatiques avec fonction chronographe, labélisées Swiss Made et pour moins de 300€.

Pour beaucoup la marque reste associée aux éternelles montres "Flic Flac" (qui ont juste grandement participées au sauvetage de l'horlogerie Suisse pour anecdote) et ils ne comprennent pas comment on peut dépenser plus de 25€ dans une montre en plastique. Pour ma part je ne peux que féliciter "Swatch" d'avoir proposé sur le marché des montres de qualités automatiques.

J'ai tout de suite était séduit par le look résolument sportif de la collection. Les designers de Swatch ont clairement orientés leur travail pour attirer une clientèle plutôt jeune, urbaine et actifs (ce n’est pas tout à fait moi...). Cette cible marketing est souvent désignée par les trois lettres "JCD", soit "Jeune Cadre Dynamique". Entendez par là des gamins juste sortie de leur école avec leur diplôme en poche, fraichement embauché dans une belle entreprise avec un salaire qui dépasse enfin le SMIC mais qui n'en ai pas si éloigné. Bref, j'ai un peu d'argent mais pas de quoi me payer une Rolex. Alors si comme moi, on n’est pas tout à fait sec derrière les oreilles et qu'on a les doigts qui brulent de dépenser son salaire, le type de démarche entreprise par Swatch leur ai clairement destinés!

Revenons maintenant au produit de départ. Nous sommes ici en présence d'une montre massive d'un diamètre de 44 mm mais extrêmement légère puisque équipée d'un boitier en plastique. Ce qui est à l'origine un moyen simple de diminuer le prix de la montre, se révèle être au finale un confort supplémentaire. En effet, les chronographes d'entré/moyen de gamme, sont souvent épais (qui a dit Valjoux 7750) et donc souvent plus lourd à porter qu'une montre automatique standard. Dans le cas présent, ce souci est effacé. On perd certes la classe et le style d'un boitier acier mais on gagne en confort. L'usinage du plastique est de très bonne facture.

Remontoire Swatch Chrono auto

Le boitier est cependant épais de 14 mm, l'on retrouve sur le côté les classiques boutons de mise en marche et d'arrêt du chronographe avec celui de remise à zéro de l'aiguille des secondes. La couronne est placée au centre. Elle est également assez massive mais du coup facile à manipuler. Tous les boutons, couronne inclus sont en plastique.

Passons maintenant au cadran. C'est clairement pour moi le point fort de cette montre.

Swatch Chrono Automatic - Cadran

Le style est soigné, l'association du fond argenté brillant surplombé par des sérigraphies bleues métallisées, vous assure de ne pas passer inaperçu avec cette montre au poignet. On retrouve trois cadrans, le premier à 12H pour l'affichage des minutes une fois le chronographe enclenché, le second à 9H équipé d'une mini trotteuse pour le défilement des secondes et enfin un troisième à 6H permettant la mesure des heures jusqu'a 6 lorsque le chrono fonctionne. Le guichet de la date est lui positionné classiquement à 3H. L'ensemble est harmonieux et extrêmement bien fini pour une montre de ce type. Des effets de relief sont positionnés sur le fond, sous forme d'une bande traversant le cadran. (Motif repris sur le bracelet). La lunette fixe épaisse et de couleur métal finit le travail. Au final, une fois au poignet, lorsqu'on regarde la montre, l’on n’a pas l'impression que celle-ci est en plastique. J'ai pu leurrer plusieurs de mes collègues de travails avec cette montre, persuadés qu'il s'agissait d'un modèle métal.

Les aiguilles sont percées à différent endroits et légèrement recouvert d'une matière chargée de les rendre brillantes une fois la lumière éteinte (mais la luminosité dégagée est ridicule et s'estompe rapidement). L'aiguille des secondes du chronographe, entièrement bleuie et très fine, coïncide parfaitement avec le design du cadran.

Et petit détail qui a son importance, si le plastique est largement utilisé, le verre de la montre est lui de type saphir.

Le bracelet est ici en caoutchouc, très souple et confortable. Le système de fixation très classique (et aussi en plastique) rempli sont rôle et la montre se révèle très agréable à porter.

Bracelet Swatch Chrono Automatic

Venons maintenant à la mécanique de la belle. "Swatch" a lancé un défi à sa branche mouvement "ETA" pour proposer un mouvement chrono simple, peu couteux et réalisable rapidement en grande quantité. Le résultat est le calibre ETA C01.211. Ce n'est pas une révolution en soit, car rapidement, il s'est avéré que ce mouvement est une déclinaison d'un vieux calibre arrêté en 2000, le "Lémania 5100". Celui-ci a été repris par les ingénieurs "ETA" pour le simplifier, supprimer un maximum l'usure des pièces et rallonger au maximum la longévité du produit. Ainsi le plastique est entré dans la réalisation de la montre jusque dans certaines pièces de l'échappement. Plus besoin de lubrification mais une précision en déclin. Ce qui est vraiment nouveau sur ce calibre c'est son implémentation au sein de la montre. L'ensemble est enfermé dans une cage en plastique, très facilement démontable et remplaçable. Pas besoin de se prendre la tête pour réparer la montre en cas de panne, quelques minutes suffisent pour remplacer le mouvement par un neuf et remettre le produit en état de marche. L'objectif de pouvoir produire un chronographe à grande échelle et faciliter au mieux le SAV est largement rempli par ce calibre. Pour le reste, rien d'extraordinaire, 15 rubis, une oscillation de 21600 alternances et une précision toute relative.....Car le point faible, pour moi de cette montre c'est sa précision. De toutes mes montres elle est une des moins précises. Par contre, l'ouverture sur le fond de la montre est la bienvenue.

Calibre ETA C01.211

Il est intéressant de noter que les designers du groupe n'ont pas souhaité un fond totalement ouvert mais "translucide" ou seul le couple spirale/balancier avec la roue du centre restent totalement visible. Personnellement je trouve l'effet sympathique et le mouvement malgré son côté "Low Cost" est propre et bien fini (rien à voir avec certains mouvement chinois).

Sachez que la collection couvre aujourd'hui 11 modèles dont deux avec bracelet acier (295€). Pour moi, juste l'idée que cette montre ai fait et fait encore polémique me suffit à être heureux de son achat. Malgré le faite qu'il s'agisse pour l'instant de la seule montre avec boitier plastique de ma collection, c'est elle qu'on remarque le plus quand je la porte. "Swatch" a clairement réussi son coût. Certains réclament un modèle identique avec boitier acier, pour moi c'est une erreur, cette montre perdrait alors son identité (et son prix). Personnellement, je souhaiterais juste qu' "ETA" améliore un peu la précision de leur joujou. Pour le reste, je suis pleinement satisfait de cet achat!

Plus de photos sont bien sure disponible dans la galerie et les versions hautes définitions téléchargeable ici

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé