Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sea-Gull M163S

Ce n’est pas la première fois que j’évoque la marque Sea-Gull sur mon site. Cette manufacture chinoise est parmi les plus gros producteurs de produits horlogers dans le monde, avec notamment une très importante production de mouvements mécaniques.

Intégrés par diverses marques à travers différents pays, Sea-Gull propose également ses calibres dans ses propres productions.

Les montres vendues sous son propre logo disposent d’un rapport qualité-prix très bien positionné et la qualité des produits proposés est souvent supérieure aux fabrications des nombreux assembleurs qui exploitent les mêmes mouvements.

J’ai fait l’acquisition de ce modèle « M163S » pour 160€ sur le site aliexpress sans ajout de frais de port. Je tiens à préciser que j’ai reçu la montre très rapidement (moins de 8 jours), ce qui reste exceptionnel lorsque l’on achète sur l’équivalent d’Ebay en Chine.

Au déballage, cette automatique au cœur ouvert « Flywheel » attire immédiatement le regard malgré ses dimensions raisonnable ; 38 mm de diamètre pour une épaisseur de 14 mm.

Sea-Gull M163S

L’usinage du boitier est correct avec une brillance très prononcée, mais avec peu de travail de polissage. Certains pourront lui reprocher une finition peut être un peu trop « clinquante, mais la qualité globale est largement satisfaisante en rapport au prix d’achat.

Le remontoir se laisse facilement manipuler et l’on retrouve un S en relief sur le dessus.

Remontoir Sea-Gull M163S

La date se règle par un bouton-poussoir situé sur le côté gauche.

Sea-Gull M163S

Le cadran est pour le moins « chargé ». En toute franchise, je ne m’attendais pas à ce résultat d’après les photos trouvées sur le web.

Le fond blanc, légèrement nacré, dispose d’un motif en forme de vague triangulaire. L’effet « tapisserie » rendu peut ne pas plaire à tout le monde…

Cadran Sea-Gull M163S

On retrouve dans un marquage spécifique :

  • Une réserve de marche à 15 h

     Sea-Gull M163S

  • L’affiche de la date par aiguille rétrograde à 21 h .

     Sea-Gull M163S

L’intégration de ces complications reste pour moi le point le plus gênant. On a l’impression d’un assemblage d’étiquettes par forcement bien posées, notamment au niveau de la date où l’on observe un décrochage pas très esthétique sur les rebords.

Ce n’est pas un problème de finition, mais belle est bien un problème de conception. On ressent que la priorité du cahier des charges était d’en mettre plein la vue au détriment de la cohérence globale du design.

Il en ressort tout de même des aspects positifs, comme les aiguilles bleutées très classes et l’intégration du cœur ouvert avec sa roue mobile qui lui donne de faux airs de tourbillons.

Sea-Gull M163S

Le verre est donné comme saphir, ce qui reste particulièrement rare sur cette gamme de prix. Pas de reflets d’observé.

Le bracelet en acier Inox (316L) offre la même finition que le boitier et se montre agréable à porter et à manipuler.

Bracelet M163S

Le dos de la montre est ouvert, ce qui laisse apparaitre le calibre ST2505 retenu. La mécanique est agréable à regarder et les quelques efforts de raffinement sur les pièces sont sympathiques. Il est dommage que Sea-Gull ait sérigraphié le nom du modèle sur le verre ; ça gâche vraiment le travail réalisé sur le mouvement.

ST2505

Le ST2505 oscille à 21 600 alternances par heure pour 38 rubis et une réserve de marche autour des 35 h . Il offre la fonction date par affichage rétrograde, une réserve de marche et un cœur ouvert agréable à observer. J’ai pu mesurer une précision de -3,1s/jour, ce qui est excellent !

 ST2505

D’un point de vue mécanique, cette M163S fait un sans faute. Elle offre une grande fiabilité avec des nombreuses fonctions pour un prix défiant tout concurrences. Dommage que le visuel ne soit pas au niveau malgré une finition globale très correcte. Cette montre, comme beaucoup d’autres productions chinoises, souffre d’une envie de « trop vouloir en faire » avec une esthétique lourde et pas toujours de bons gouts.

Il n’en demeure pas moins que Sea-Gull reste une valeur sûre pour qui veut s’équiper d’une automatique avec quelques complications basiques sans se ruiner. Un petit peu de sobriété rendrait cette M163S parfaite, mais à moins de 200€ on peut difficilement se plaindre au vu des prestations offertes.

Lien vers la galerie pour la suite des photos

Téléchargement des photos en pleine résolution

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé