Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Coffret complet Montre Amfibia

Voici une montre que tout amateur d'automatiques russes se doit de connaitre, du moins le modèle d'origine de cette plongeuse. En effet c'est 1967 que la manufacture "Vostok" fournit à la marine Russe un modèle de montre simple et robuste doté d'une étanchéité de 200m grâce à une couronne visée et un joint très épais appuyé fortement par le fond de la montre. L' "Amphibia" devient très vite la montre officielle des plongeurs et des marins soviets. On trouve aujourd'hui beaucoup des modèles, dans divers coloris mais toujours avec un design marqué. Celui-ci est très largement différent des montres "Rolex Submariner Like" (autrement dit inspiré de l'une des montres les plus copiées au monde, la plongeuse réputée de la manufacture Suisse qu'on ne présente plus). L' "Amphibia" a le mérite d'avoir conservé sa touche rétro et reste aujourd'hui l'une des montes de plongé dotée du meilleur rapport qualité prix (60$ neuve en moyenne).

Personnellement, je ne suis pas fan du look des "Amphibia" premières du nom, même si je comprends très bien les nombreux collectionneurs qui investissent dans son achat. Mais il était important pour moi d'avoir une montre sortie directement de la manufacture russe (car "Vostok" est une manufacture) avec un mouvement maison. Je me suis donc rabattu sur la collection "Amfibia" sortie en 2006. L'orthographe a été volontairement changé, car ces montres bien qu'inspirées de la plongeuse d'origine, sont dotées d'un design plus moderne, traduisant une volonté de "Vostok" de tenter toucher un nombre potentiel de clients plus grand. Car il faut l'avouer, cette collection a perdue de l'originalité propre aux modèles "Amphibia" de départ, mais les montres "nouvelles générations" surfent davantage sur les codes actuels des montres sportives. Elles gardent tout de même une petite touche russe et se démarque encore des modèles concurrents.

La collection "Amfibia" regroupe 6 références (dont 1 pour les femmes) avec pour chaque modèle plusieurs déclinaisons de coloris. J'ai choisi une montre "Amfibia Black Sea". Disponible avec fond noir ou orange, je me suis rabattu sur le troisième coloris fond gris/blanc.

Profil Montre Vostok Amfibia

La montre dégage une impression de robustesse avec un boitier assez massif de 43 mm de diamètre. Mais dès sa prise en main, on est surpris de la légèreté qu'offre ce modèle, on gagne en confort mais on perd en confiance quand à la résistance de la montre. Quoiqu'il en soit le boitier en acier inoxydable est relativement bien fini et assez épais (14,8 mm).

Par contre, je ne peux qu'être déçu de la lunette. Celle-ci a été peinte en noir, ce qui ne m'avait pas paru choquant sur les photos s'est montré plus gênant une fois en main. La finition n'est pas idéale et donne un aspect plastique dommageable au design général de la montre. Pourtant, lorsque l'on tourne la lunette (un seul sens de rotation) elle dégage une très bonne impression de solidité.

Revenons maintenant sur un aspect plus positif; le cadran de la montre. Comme sur ma "Vostok-Europe K3 Submariner", j'aime beaucoup cet aspect métallique offert par le fond du cadran. La forme des aiguilles associée à quelques touches d'orangé judicieusement disposées donnent à l'ensemble un design moderne et sportif. Le tout est très bien fini pour une montre de ce prix (180$). La lisibilité est excellente et l'on retrouve une disposition classique de l'affichage de la date à 15H avec une fenêtre de bonne taille permettant une lecture rapide de l'information. Seul le numéro du jour est indiqué.

Cadran montre Vostok Amfibia

On rebascule dans le négatif avec dans le rôle du coupable, la couronne de cette montre. Elle est ici peinte en noir et, à l'image de la lunette, donne une vision plastique dommageable.

Remontoir Vostok Amfibia

Mais le pire est lorsqu'on l'actionne pour régler la montre. Aucun soucis sur le faite qu'elle soit correctement visée (donc pas de doute à priori sur l'étanchéité annoncée) mais une fois totalement dévissée, on se retrouve avec une couronne dotée d'un jeu important. On craint pour l'extrémité. C'est bien simple à chaque fois que je mets cette montre à l'heure j'ai peur d'avoir la couronne dans la main. Il semblerait que ce symptôme se retrouve dans beaucoup de modèles "Vostok" et n'est qu'une "sensation" ne représentant pas un point de fragilité en soit. Mais, si on peut accepter ce type de défaut sur une "Amphibia" à moins de 60€, on ne peut pas être aussi indulgent sur un modèle qui en coute plus du double.... Pour finir sur une note positive, le logo propre à la collection "Amfibia" (ce n'est pas celui de "Vostok") est ici judicieusement rappelé sur la couronne.

A présent observons de plus prés, le bracelet de cette montre. L'idée de reprendre le nom "Amfibia" en relief est excellente, de même que l'utilisation d'une boucle déployante pour la fermeture.

Bracelet montre Vostok Amfibia

Par contre quel dommage d'avoir utilisé cette matière "plastique" à la souplesse toute relative. Le confort est fortement gâché et je ne peux que regretter le bracelet de ma Citizen NY2300. Autre détail, le bracelet n'est pas fait pour "poignet de gringalet" comme le mien. Après avoir réglé le système coulissant au minimum, la montre n'était toujours pas fixée correctement. J'ai du ajouter de nouveaux trous dans le bracelet pour pouvoir ajuster correctement la demoiselle à mon poignet.

Passons maintenant à la raison principale qui m'a poussé à acheter cette montre : son mouvement maison. L'on retrouve le calibre russe 2416B, un grand classique de "Vostok." Derrière l'argument purement marketing des "31 rubis", se cache un mouvement fiable et robuste ayant fait ses preuves tout au long de ses années d'exploitation par la manufacture. Avec une oscillation de 19800 bph, ce calibre possède une précision très honorable avec une réserve de charge de 31 heures. Bref, un calibre simple, sans prise de tête et issu directement des chaines de montages russes. Par contre pas de mise à la date rapide. Il demeure toujours une méthode "semi-rapide" en faisant revenir les aiguilles en arrière, mais je ne saurais que vous déconseiller ce type de réglage. On trouve de nombreux témoignage de personnes ayant dit au revoir à leur montre suite à cette tentative. Peut être y'a t'il une façon particulière de le faire, mais je préfère être patient lorsque je mets la montre à l'heure. Etant donné que le fond de la montre n'est pas ouvert, on ne peut observer la finition du mécanisme. Par contre, vous trouverez ici un démontage dans les règles d'une "Vostok Komandirskie" qui utilise exactement le même calibre.

Donc pour résumer cette montre est pour moi une succession de bonnes et de mauvaises surprises. Quoi qu'il en soit, je reste cependant satisfait de mon achat, pouvant maintenant me prétendre en possession d'une montre 100% russe. Aucun soucis rencontré au quotidien et un aspect sportif que j’apprécis.

D'autres photos sont disponibles dans la galerie. Si la qualité n'est pas suffisante, les clichés de départ sont ici.

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé