Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Montre Vostok Europe K3 Submarine 2008

On prend les mêmes et on recommence....mais en ajoutant une pointe de modernisme et un look un peu plus sportif. Voilà comment, je pourrais traduire cette « Vostok Europe Submarine » version 2008. Etant l'heureux possesseur d'une K3 première du nom, je n'avais pas accroché à la nouvelle livraison de l'assembleur lituanien effectuée quelques années après la première édition. Mais cette finition noir/blanc/bleue que j'ai pu trouver par hasard sur un site d'enchère bien connu, m'a réconcilié avec la "fausse" plongeuse de « Vostok-Europe ».

Je ne vais pas revenir sur cette assembleur, maintenant de plus en plus connus, ni même sur mon intérêt pour la marque. Pour qui serait intéressé, je l'invite à lire ce petit condensé de l'histoire de « Vostok-Europe ».

Concentrons-nous sur l'essentiel, à savoir la montre:

La « K3 Submarine » tire son nom d'un sous-marin russe, et comme l'ancien modèle (dont vous pouvez lire la revue ici) propose un boitier compact de 41 mm.

Cadran Montre Vostok Europe K3 2008

La finition est largement à la hauteur de son prix d'achat de 180€. L'acier inoxydable ne présente pas de default particulier et les dimensions de l'ensemble rendent la montre légère et agréable à porter.

L'intégration de la couronne vissée, ajoute à la sensation du "tout est bien à sa place", si je peux me permettre :). La cohérence de l'esthétique s'en trouve renforcée.

Poursuivons dans les bonnes choses, et la lunette rotative unidirectionnelle. Elle ne bouge pas d'un iota par rapport à l'ancienne génération, en conservant sa forme quelque peu hexagonale. Cette caractéristique m'avait déjà séduit sur la K3 première du nom et le charme opère toujours.

Sa couleur noir s'accorde parfaitement au boitier, de même que ces inscriptions d'aspect métalliques, lisibles et bien finies.

Viens le tour du cadran et du fond de la montre; Les éléments qui m'ont réconciliés avec la K3 nouvelle génération.

Cadran K3 Submarine 2008

C'est pourtant à cause de ces derniers que j'avais boudé les derniers modèles. "Vostok Europe" ayant adopté une nouvelle typographie et un style plus moderne. La montre perdait du même en coup en charme et en classe. Mais cet assortiment de coloris bleu, noir et blanc, change la donne. On ne retrouve pas le côté un peu plus classique de la K3 d'origine, mais le look gagne en agressivité et en sportivité tout en restant dans une certaine sobriété.

Les indications numériques, blanches, de grandes tailles situées aux quatre points cardinaux ressortent avantageusement en rapport au fond noir de la montre. Les marques horaires intermédiaires, plus discrètes, exploitent soigneusement une combinaison blanc et bleu. Ce même bleu que l'on retrouve sur la trotteuse ainsi que dans le guichet jour/nuit (ici à 6H), une signature des modèles "Vostok Europe", . Bref, l'accord des couleurs est parfait et la finition dans les clous! Que demande le peuple......l'heure me dirait vous ?

Ça tombe bien, la K3 le fait très bien grâce à son calibre 2432 issu de la "feu" manufacture russe "Vostok". Et là aussi c'est plutôt sympathique, non pas que les caractéristiques du moteur soient fantastiques (avec toujours un nombre important de 32 rubis, l'argument plus marketing que utile). Mais bien parce que cette K3 propose toujours un calibre Russe et non Japonais comme les derniers modèles de la marque....et ça c'est le petit plus qui fait l'originalité du produit. Pour le reste on est sur une précision classique pour ce type de montre. Il est à noter qu'elle s'avère moins précise que ma K3 "old school" pourtant équipée du même calibre. C'est encore un défaut que l'on retrouve sur pas mal de montre dans ces gammes de prix, le calibrage d'usine n'étant pas parfait à tous les coups.

Le dos de la montre vous laisse apercevoir les petites finitions supplémentaires à la sauce "Vostok Europe" en rapport aux calibres d'origine "Vostok".

Calibre 2432

Même si il reste totalement identique à la K3 des premières séries, le boulot est plutôt sympa à regarder et je suis toujours heureux des petits effets vis bleuies et de la masselotte "effet ciselé".

J'en oublié le bracelet. Déjà le point faible du modèle de départ, le défaut reste le même dans cette version. C'est à dire que le choix esthétique est parfaitement cohérent, notamment avec les liserés blancs, mais la qualité du matériau est hésitante.....les coutures résistent difficilement à l'usure du temps...heureusement un bracelet peut se changer rapidement.

D'une K3 originale au design sobre et plutôt habillé, on passe à une K3 plus sportive et contemporaine, toujours avec le même boitier mais avec des coloris plus modernes et surtout une typographie de l'affichage beaucoup plus standard. Certains apprécieront d'autre moins. Me concernant, il m'a fallu tomber sur cette finition bleu/blanc/noir pour être séduit, les autres assortiments proposés par "Vostok Europe" me laissant quelque peu indifférent car rendant la montre trop "déja vue".

Bref, je suis toujours fans de la K3 première du nom et de son charme si particulier, mais j’avoue ma petite infidélité envers sa nouvelle version. Il est juste dommage que "Vostok Europe" ne propose pas ce coloris dont je suis fans au sein de son catalogue en ligne. Encore une histoire "d'Edition limitée"....m'en fous j'ai la mienne....mais rassurez-vous pour ceux qui seraient aussi séduit par cette finition, le "limité" à souvent tendance à s'étendre dans le temps.....

Concernant le rapport qualité prix, celui-ci est toujours en faveur de la marque. On peut juste regretter que cette K3 n'est toujours pas une vraie plongeuse avec une étanchéité toute relative de 100m. La couronne visée et la lunette rotative c'est pour le fun comme on dit! A 180€, cette automatique reste raisonnable pour le portefeuille et compétitive. Même si je dois avouer que entre ma première K3 et celle-ci, j'ai eu l'occasion d'acquérir d'autres montres qui m'ont fait comprendre qu'on peut pousser le rapport qualité prix encore plus loin (qui a dit "Orient").

N'oubliez pas le petit coup d'œil à la galerie

Et la petite vue tournante pour finir (J'oubliais les photos non compressés : c'est la)

Update du 01/09/2014 : Après plusieurs mois passés à voir retarder chaque jour un peu plus ma montre,j'ai fini par me rendre chez mon horloger pour tenter d'améliorer la précision de cette K3. Après diagnostic, il ne s'agissait pas d'un problème de réglage, mais d'une pièce défectueuse "la chaussée". Celle-ci a pu étre réparée et je n'ai plus aucun problème de dérive anormale. A savoir qu'il m'a fallut débourser 40€ pour corriger ce petit défault. Chose interessante, son "chirurgien" m'a plutot conseillé de régler la date par la fameuse méthode du retour arriere entre la position 12H et 9H pour l'aiguille des minutes. Cette opération m'avait parrue plus à risque que le classique défilement de l'heure via le remontoir, mais d'après l'horloger, procéder ainsi est mauvais pour cette fameuse "chaussée". Je reviens donc sur mon conseil pour régler la date : utilisez les allers-retour avec l'aiguille des minutes !

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé