Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Seiko SPB001J1 dans sa boite

Voilà un coup de tête que je ne regrette pas. Trouvée d'occasion à 390€ sur internet, il s'agit ici d'un modèle automatique de la gamme "Seiko Premier". Si en France, Seiko est parfois synonyme de montres bon marché et de faible qualité, c'est ignorer que la manufacture Japonaise couvre une collection complète de montres allant des produits peu cher et passe partout à des modèles d'exceptions. La gamme "Seiko Premier" est l'entrée dans le haut de gamme de la marque. Le must étant la gamme "Grand Seiko" en terminant en apothéose par les modèles "Credor".

Mais revenons au modèle présenté ici: la SPBJ001J1. Derrière cette référence se cache une montre à calibre automatique avec réserve de charge, enfermée dans un boitier acier de 42 mm

CSeiko SPB001J1 vue d'ensemble

Lancée en 2006, cette montre ne connue pas un succès fulgurant. Elle n'était pas des plus populaires parmi les fans de Seiko, la faute à un design différent des modèles précédents. Mais son mélange des genres, en particulier au niveau du cadran avec ses chiffres romains pour l'indication des heures sur fond noir, mélangés à un indicateur de réserve de charge d'un look beaucoup plus moderne, a su au fil du temps, séduire bon nombres d'acheteurs (dont je fais partis).

Cadran dez la Seiko SPB001J1

J'aime particulièrement les aiguilles, très élancées, comme des lames de couteau. On trouve un indicateur de charge à 9H sous forme d'une demi-lune, les jours à 3H dans le même format que la date à 6H. L'ensemble des cadrans reposant sur un fond noir quadrillé, donnant un effet de relief à l'ensemble. Le tout est protégé par un verre saphir.

Cette alternance des styles se retrouve dans le polissage de la montre et du bracelet.

Bracelet et remontoir de la montre Seiko SPB0001J1

La photo n'est pas très parlante (mais m'a montré au combien ma montre aurait besoin d'un petit coup de polish :)), toutefois on note une alternance d'acier poli et d'acier brossé tout autour du boitier. Cette caractéristique se retrouve également sur le bracelet.

Cette japonaise est animée par un calibre fait maison, le 6R20, amélioration du calibre Seiko 6R15 avec un niveau de finition supérieur. D'ailleurs le case-back ouvert est là pour prouver que la manufacture Japonaise n'a pas à rougir de ses concurrents helvétiques dans cette gamme de prix.

Calibre et fond ouvert de la Seiko SPB001J1

Pas de fioritures mais une finition excellente avec un soin tout particulier apporté au rotor. Mais ce n'est pas tout, ce mouvements oscille à une fréquence de 28 800 oscillations par heures, pour 209 pièces, 29 rubis, une et une autonomie d'environ 45H .Vous obtenez ainsi un calibre précis, fiable et d'une très grande qualité. Bref, pour moi il n'a rien à envier aux calibres suisse.

Seul ombre au tableau, mais en même temps logique, elle n'est pas, pour moi, des plus confortable à porter: assez lourde et difficilement ajustable elle ne se fait pas facilement oublier, mais c'est tant mieux car au moins je ne me lasse pas de le regarder quand je la passe au poignet.

Et pour finir, un petit lien vers une revue de cette montre très poussée, en anglais et accompagnée de très belles photos.

http://forums.watchuseek.com/f29/bnib-seiko-premier-automatic-spb001j1-6r20-170072.html.

Les miennes (nettement moins bonnes...) sont visibles dans la galerie ou directement ici en haute définition)

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé