Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

OrientStar SDA02002W dans sa boite

Orient est une marque Japonaise très peu distribuée en France mais réputée dans son pays d’origine. Déjà l’heureux propriétaire de deux modèles issus de la gamme standard de la manufacture, j’ai décidé de franchir le pas et d’acquérir une montre appartenant à la catégorie supérieure du catalogue.

Ma préférence est allée sur la référence SDA02002W. Il s’agit d’une automatique siglée « OrientStar » c'est-à-dire qu’elle s’intercale entre les produits de base «Orient » et le très haut de gamme « OrientStar Royal ».

Dès l’ouverture de la boîte, j’ai pu tout de suite remarquer la différence par rapport aux montres de la marque déjà en ma possession. La finition est en hausse et le design plus travaillé.

OrientStar SDA02002W vue complete

Le boîtier en acier est soigneusement poli et ne souffre d’aucun reproche. D’une taille relativement modeste de 39mm (42mm avec couronne) et d’une épaisseur de 11,9mm, le gabarit choisi est très classique. Il est aux antipodes des modes actuelles ou "montre" se confond parfois avec « fenêtre sur poignet ». Cette « OrientStar »s’en trouve donc allégée et agréable à porter.

Aucun souci d’ajustement n’est à relever. Les flancs du boitier d’apparence mate sont agréables à l’œil et les raccords bien intégrés. Le remontoir, discret, se manipule facilement.

Remontoir OrientStar SDA02002W

Toujours très "classe", le fond de la montre d’un blanc crème légèrement brillant accueille des marqueurs argentés, s’accordant parfaitement avec les éléments polis du boitier. Aucun abus de typographie et une indication horaire évinçant tout usage de chiffres. On pourrait parler de sobriété, dans la lignée du design maintenant si connu de la firme « Apple ». Mais cette légèreté apparente est masquée par l’usage d’un indicateur de marche et d’un guichet circulaire ouvert laissant apparaître une partie du mécanisme. Concernant le premier, c’est maintenant un classique d’ « Orient » d’ajouter cette complication à un grand nombre de ses modèles. La charge est toujours donnée de la même façon, sous forme d’une jauge et d’une petite aiguille agrémentée de quelques indications représentant, en heure, la durée de fonctionnement restante. L’originalité ici est le placement de la fonction, juste en dessous de midi mais sans être centrée. En effet, du coté droit le quart de cercle rejoint 13H, alors que coté gauche un espace demeure avec 23H. Si l’effet est là, je reproche tout de même à cet indicateur d’être disposé un peu trop « sèchement ».J’aurais préféré une intégration plus transparente, ou les limites de la jauge se fonderaient dans le cadran.

OrientStar SDA02002W vue de face

« Orient » nous laisse voir battre le cœur de la demoiselle. Habituellement, je n’accroche pas du tout aux montres squelettes, où le boitier cherche la transparence maximum pour laisser voir le mécanisme. Mais ici, j’aime beaucoup l’usage modéré du procédé en n’ouvrant sur la face avant qu’une partie des engrenages, laissant apparaitre le balancier. On retrouve la même logique que pour beaucoup de montres intégrant un tourbillon, ou le fabriquant cherche absolument à mettre en avant la cage tournante qui l’accompagne. Seulement, pour cette automatique, pas de complication hors de prix, mais juste le souhait de donner un peu de mouvement sur le cadran de la montre.

Les aiguilles très élancées sont parfaitement choisies. Et enfin, le sigle classique d’ « Orient » que je n’apprécie guère est remplacé par un logo beaucoup plus moderne et discret, propre à la gamme « OrientStar »

La fonctionnalité de luminescence des aiguilles est anecdotique. Le niveau de luminosité et sa durée sont minimes, mais ils ont le mérite d’être présents et de ne pas gâcher le design de la montre en plein jour.

Efficacité luminescence OrientStar SDA02002W

Je précise également que le verre utilisé pour protéger l’ensemble est de type saphir et ne souffre d’aucun reflet.

Le bracelet est en adéquation avec le boitier et bénéficie du même soin et de la même qualité.

Fermoir OrientStar SDA02002W

Venons en maintenant à ce qui différencie le plus cette montre de ces homologues plus « low cost ».

Son calibre est entièrement visible au dos de la montre via un fond ouvert recouvert d’un vert saphir. La vue est agréable avec un mouvement soigné et très bien fini. On note des effets de relief, pouvant s’approcher du perlage (mais ce n’est pas le cas). La masselotte est légèrement travaillée avec un très joli marquage en lettres d’or. Seule l’épaisseur du verre choisi gâche un peu la présentation globale, car ressortant trop du boitier.

Calire Orient 40R53

La référence du calibre employé est « 40R53 ». Ses caractéristiques sont relativement modestes (22 rubis, 21600 oscillations/heure) mais il se montre précis, dispose de l’indication de réserve de marche et offre une autonomie conséquente dépassant les 40H.

J’ai omis jusqu'à présent un détail qui a son importance : le prix. Cette montre m’est revenu neuve à 300€, ce prix incluant frais de port et de douane. A ce tarif, « Orient » devient indécent avec d’autres marques. Cela reste un avis personnel, mais au niveau du produit proposé et de la qualité perçue, cette automatique est une superbe affaire et offre des prestations dignes de modèle concurrents vendus le double. Alors certes 300€ n’est pas le prix officiel, puisqu’elle est affiché à 770$ sur le site d’ « Orient » au USA, mais ce modèle se trouve très facilement à des tarifs nettement plus bas.

Cette « SDA02002W » est une automatique de manufacture, intégrant une complication "réserve de charge". Elle offre une certaine élégance, s’accommodant fort bien d’une tenue vestimentaire un peu soutenue tout en offrant des prestations mécanique fiables et précises. Quelques détails peuvent déconvenir à certains, en fonction des gouts de chacun, mais son tarif plus que contenu finira de faire taire les derniers récalcitrants.

La vue tournante pour la fin et d'autres photos disponibles dans la galerie. Petite nouveauté du jour, cette montre ayant permis à mon frère de mettre en avant son nouvel appareil photo, les clichés de cette "Orient" sont disponibles dans leur qualité d'origine ici.

 

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé