Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Kelton M25

Qui a dit qu’il fallait dépenser une fortune pour une montre mécanique de fabrication française ?

8€ m’ont suffi pour m’offrir un modèle des années 1970 d’une entreprise qui a marqué son temps : Kelton.

Je vous invite à découvrir cette marque via la lecture de Histoire Kelton.

L’ancienne société française a inondé le marché durant son époque de ses montres bon marché, dont les nombreux coloris et formes n’avaient rien à envier aux catalogues Swatch ou IceWatch actuels.

Il n’est donc pas rare de croiser des montres Kelton sur les brocantes qui accompagnent les mois d’été.

Malheureusement, elles sont souvent usées et abimées. Réputées irréparables, les Keltons d’occasion souffrent souvent de dysfonctionnements divers.

La chance m’a pourtant souri au détour d’un marché aux puces ou j’ai pu dénicher cette Kelton apparemment d’origine pour un prix dérisoire. Certes, elle n’était plus de première fraicheur et elle était vendue sans bracelet.

Qu’importe, après un petit achat complémentaire pour me permettre de la mettre à mon poignet, et un petit peu de nettoyage, j’ai eu l’heureuse surprise d’avoir une petite vintage française en parfait état de marche.

Restons modestes, Kelton n’a jamais fabriqué de montres haut de gamme et le choix des matériaux a toujours été fait pour produire des modèles à faible cout.

Le boitier est en acier avec un traitement de surface chromé (à ne pas confondre avec l’acier inoxydable). Ce type de construction présente un effet brillant prononcé, mais marque facilement. Il n’est pas rare d’avoir des éclats et des rayures à certains endroits.

Kelton M25

La forme rectangulaire, légèrement arrondie sur les bords et typique des années 1970. Ses dimensions sont bien entendu loin des standards actuels, avec un diamètre timide de 32 mm et une épaisseur de 6 mm.

Kelton M25

Le cadran est minimaliste avec aucune indication numérique, seul des marqueurs sont classiquement positionnés tout les 5 min. Ces derniers sont divisés en deux parties, l’une blanche et l’autre argentée avec un petit effet (mais discret) « boule à facette ». Les aiguilles sont par contre assez larges avec une trotteuse orange qui tranche avec le fond noir du boitier.

L’ensemble est harmonieux et respire les seventies, surtout avec ce verre plexiglas légèrement bombé. Sans espérer pouvoir sortir toutes les rayures de cette protection plastique, un produit comme « polywatch » et un peu d’huile de coude peuvent permettre de redonner un peu de lisibilité.

Kelton M25

Le bracelet n’est pas d’origine, je l’ai trouvé sur Amazon pour 9,99€. En cuire de vache, son coloris noir accompagné de liseré blanc m’a paru un bon choix pour accompagner cette Kelton.

Le fond de la montre est fermé, non vissé, mais simplement clipsé. Il permet néanmoins grâce à joint d’assurer une étanchéité minimale de 25m. Une fois l’ensemble retiré, on accède au mouvement mécanique de conception américaine, le M25 de la société Timex.

Timex M25

Sortie en 1973, ce calibre au désign typique des productions Kelton offre un remontage manuel, la date, aucun rubis, 18000 alternances par heure pour une réserve de marche de 42H. Conçu pour être fabriqué à la chaine et économique, ce M25 n’est pas pensé pour être démonté ou entretenu, car maintenu avec des rivets. (Mais certains s’y aventurent avec succès).

Je n’avais pas l’habitude de faire attention aux multiples montres étalées à la va-vite sur les stands des brocanteurs amateurs. Désormais, je ne négligerais plus les marchés aux puces de village. Il y’a très peu de chance de tomber sur une Rolex à 5€, mais trouver un petit morceau d’histoire de l’industrie française reste possible. Beaucoup de nouvelles marques cherchent à imiter les looks des montres d’antan, alors pourquoi ne pas porter directement un modèle d’origine ! Certes les matériaux ont souffert, mais l’esprit demeure !

Petite anecdote, j’ai trouvé le même modèle sur Ebay pour 145€ !!!

Si le marché de l’occasion vous intéresse, soyez donc toujours très prudent avec les vendeurs qui mélange vieil objet avec prix élevé !

D'autres photos sont disponibles dans la galerie

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé