Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

G.Gerlach CWS Sokol 1000

La Pologne n’est pas forcément connue pour ses productions horlogères. Pourtant, il serait dommage de ne pas s’intéresser à la marque « G.Gerlach » . Ce nom fait référence à Gustaw Gerlach, un entrepreneur immigré en Pologne en 1845. C’est aujourd’hui le nom de la fondation : « G.Gerlach Fundacja Rozwoju Polskiej Myśli Technicznej i Mechaniki Precyzyjnej ». Cette longue dénomination traduit la volonté de différents industriels polonais de promouvoir leur pays et mettre en avant la créativité de leur compatriote. Pour appuyer leur démarche, ils choisissent d’illustrer leur produit de la marque « G.Gerlach » en hommage à ce fameux Gustaw dont l’entreprise a produit des équipements de mesures et des manomètres de grande qualité.
C’est totalement par hasard que j’ai découvert ces montres « made in Poland » dont la réputation est plutôt élogieuse sur les forums spécialisés. J’ai eu quelques difficultés à choisir un modèle, à chaque fois un petit détail m’empêchait de craquer…jusqu’à arriver sur la « CWS Sokol 1000 ». Vendue 436€ (sans compter les frais de port) sur le site officiel, elle fait partie des modèles plutôt haut de gamme de la marque.
Son nom est un hommage à la moto « Sokol 1000 ». Produit en 1933, elle a remplacé les modèles Harley Davidson utilisées jusque-là par l’armée polonaise. Entièrement produite en Pologne, cette moto s’est taillée une solide réputation durant la Seconde Guerre mondiale grâce à une grande fiabilité et une solidité qui n’avaient rien à envier aux autres marques.

CWS Sokol 1000
Une CWS Sokol 1000


« G.Gerlach » a souhaité voir apparaitre ces qualités dans sa montre, en s’orientant vers un design sportif associé à une qualité de fabrication exemplaire.
Le pari est plutôt réussi, car une fois en main, cette « CWS Sokol 1000 » propose un excellent niveau de finition et une originalité bien trouvée. L’esthétisme est plaisant, mais j’ai du mal à trouver comment « G.Gerlach » a souhaité mettre en avant sa source d’inspiration. La montre est sportive, robuste, mais se rapproche plus d’un univers autour de la course automobile que d’une moto pensée avant tout pour un usage militaire.  C’est peut-être un mal pour bien, un autre design ne m’aurait peut-être pas séduit…

 G.Gerlach CWS Sokol 1000
Le boitier de forme rectangulaire en acier inox 316L dispose d’un aspect légèrement brossé avec un effet mat très agréable. Ses dimensions de 38mm par 48mm rendent la montre plutôt compacte, mais tranchent avec son épaisseur importante de 13mm. Elle reste cependant très agréable à porter.  


Le cadran protégé par un verre saphir est magnifique. Le coloris bleu métallisé est parfaitement en accord avec la finition du boitier. La montre étant un chronographe mécanique, on retrouve une aiguille supplémentaire dans un afficheur à 12H pour tracer les minutes une fois le chrono lancé. Les secondes sont traitées par une aiguille rouge de grande dimension. La trotteuse, de petite taille apparait dans un autre affichage à 6H.

G.Gerlach CWS Sokol 1000
On retrouve un bel équilibre dans l’usage des marqueurs horaires et autres indicateurs. Pas d’usage de caractères numériques, mais justes des pointeurs argentés. Le logo de la marque est joliment disposé à 9H. Les origines de la montre sont affichées classiquement à 6H.

G.Gerlach CWS Sokol 1000
La position du remontoir est originale puisque située en haut du boitier, encadré par les boutons de gestion du chronographe. C’est très esthétique, mais un peu moins pratique que d’habitude, surtout quand c’est à l’utilisateur de remonter sa montre tous les jours. Heureusement les dimensions du remontoir sont suffisamment importantes pour se laisser manipuler sans trop de problèmes.

G.Gerlach CWS Sokol 1000
Le bracelet en simili cuir est très bien réalisé et agréable à porter. Les surpiqures rouges s’accordent parfaitement avec le reste de la montre.

G.Gerlach CWS Sokol 1000
Le dos reflète l’originalité du positionnement du remontoir, puisque ce choix esthétique a imposé un décalage dans l’intégration du calibre. On retrouve donc un léger décrochage avec le fond du boitier.

G.Gerlach CWS Sokol 1000
Celui-ci est normalement fermé, mais « G.Gerlach » propose en option un fond ouvert saphir (24€) pour donner de la visibilité sur le calibre chinois SeaGull ST1901 retenu.

 L’investissement supplémentaire se justifie, car le mouvement est ici dans sa finition « AAA » soit le plus haut niveau disponible dans le catalogue de la manufacture chinoise. Le résultat est agréable à l’œil. Sans afficher de grandes prétentions, ce ST1901 est esthétiquement réussi et propose des caractéristiques respectables : 23 rubis, 21600 oscillations/heures, fonction chronographe (roue à colonnes), 42H de réserve de marche et +15.7s/j de précision mesurée.

G.Gerlach CWS Sokol 1000
Cette « CWS Sokol 1000 » est une belle réussite, à la fois originale et bien réalisée. Elle propose un niveau de finition élevé et de belles prestations. Son prix est aussi assez important, surtout avec les frais de port qui fait monter la facture à 476€ (si commandée sur le boutique en ligne officielle). J’ai trouvé mon exemplaire sur Ebay pour 460€ via un achat en Angleterre. Certaines mauvaises langues parleront de tarif exorbitant pour une production polonaise. C’est oublier la volonté de « G.Gerlach » de démontrer que la Pologne est largement capable de produire des objets hauts de gammes et pensés en interne.
D’un point de vue qualité perçue, on est tout à fait dans le même ressenti qu’une montre Tissot ou équivalent. Finalement, avec un calibre SeaGull connu et bien fini, une montre soignée et inspirée, on en a pour son argent. De mon côté, je suis ravi d’étendre ma collection avec une marque dont j’apprécie la démarche et un chronographe mécanique atypique et réfléchis.

 Les photos d'origines sont disponibles ici et d'autre clichés sont visibles dans la galerie

Overall Rating (0)

0 out of 5 stars

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
  • Aucun commentaire trouvé