Search for glossary terms (regular expression allowed)
Begin with Contains Exact termSounds like
Term Definition
Lunette

 La lunette, visible sur la face avant de la montre, est l’anneau ajusté au boitier qui porte le verre et définit les contours du cadran. Elle peut paraitre anecdotique, mais joue un rôle essentiel dans le design et les fonctions de la montre.

De par sa position, elle est particulièrement exposée aux chocs et aux contraintes que peuvent subir la montre. Elle se doit d’être résistante…et belle, car c’est un des éléments que l’on repère en premier. À l’origine fixe, elle est devenue mobile sur certains-modèles pour fournir des capacités supplémentaires à nos compagnes de poignets.

 Dans les années 1940, les chronographes d’aviation bénéficiaient d’une lunette tournante en acier. C’ était un moyen simple d’obtenir une mesure précise du temps passé à  partir d’un repère réalisé sous forme d’un triangle et inscrit sur la lunette. Il suffisait de déplacer le triangle et de l’aligner sur l’un des indicateurs horaires du cadran pour pouvoir garder un oeil sur l’évolution temporelle d’un événement. On parle d’ailleurs d’une invention française sur le sujet, mais c’est surtout sur les montres de plongée que la lunette rotative s’est imposée. Le simple triangle s’est vu compléter par une graduation complète soit en 60 minutes, soit en 12 h . Le calcul des paliers de décompression, vitale en plongée, a largement su tirer parti de la lunette rotative.

 Le plus difficile aujourd’hui est de savoir quelle fut la première montre à exploiter une lunette tournante. Certains vous parleront de la Rolex « Turn O Graph » sortie en 1953, d’autres vous diront que c’est BlancPain et sa « Fifty Fathoms » mise en production fin 1952. Les années 50 voient également l’arrivée de lunettes en aluminium anodisé, permettant un meilleur contraste. Puis beaucoup plus tard, c’est la céramique gravée qui a fait son entrée, assurant une bien meilleure résistance aux rayures avec une dureté supérieure aux autres matériaux. C’est d’ailleurs toujours la céramique qui accompagne les montres haut de gamme actuelle mais affublée d’un complément type « Liquimetal Omega », « Cerachrome bicolore Rolex ». Il s’agit de revêtements exclusifs à quelques marques améliorant le rendu ou la robustesse de la céramique. Mais concernant la majorité des montres, la lunette suit la composition du boitier et exploite l’acier inoxydable.

De nos jours, la lunette peut être « unidirectionnelle », donc être manipulée dans un seul sens ou bidirectionnel. La rotation unique est préférée des montres de plongée, car jugée plus fiable même si l’usage de clic assurant le bon maintien de la lunette en cas de manipulation malencontreuse permet aux modèles bidirectionnels d’avoir leurs adeptes. On peut également trouver des systèmes de fixation via une vis spécifique qui permet de verrouiller la lunette une fois positionnée à l’endroit souhaité.

Maintenant, sachez que même si vous n’êtes pas plongeur ou aviateur, une lunette rotative peut vous être utile. Elle peut servir :

  • De chronographe : la meilleure façon de réussir un œuf dure J
  • De rappel temporaire : toujours utiles quand votre portable n’a plus batterie…
  • D’une fonction GMT : avec peu d’astuce et en déplaçant le repère central de votre lunette sur le 12 H d’un autre fuseau horaire, vous pouvez obtenir l’heure dans deux pays à la fois J

J’en oublie qu’on peut retrouver d’autres informations sur une lunette comme une échelle tachymétrique pour calculer la vitesse d’un objet.

Bref, j’espère que vous aurez compris que la lunette est là pour être bien vu…(désolé...)

Lunette de montre Seiko

 

Clics: 129