Search for glossary terms (regular expression allowed)
Begin with Contains Exact termSounds like
Term Definition
Aciers Inoxydables

Matériaux de base pour de nombreuses montres : boitier, bracelet et bien d’autres pièces exploitent cet alliage métallique. Même si c’est une évidence pour beaucoup, rappelons tous de même que l’acier n’existe pas naturellement mais qu’il s’agit d’un mélange de fer et de carbone. En combinant ces deux ressources, on obtient une matière capable de résister à des sollicitations mécaniques et utilisable pour de nombreux produits. Seulement, sans élément supplémentaire, l’acier brut peut s’oxyder rapidement, notamment au contact de l’air et de l’humidité. C’est pourquoi les industrielles ajoutent d’autres composants que le fer et le carbone pour donner de nouvelles propriétés a l’acier.

On parle alors d’acier « Inoxidable » lorsque ce dernier contient au moins 10,5% de chrome. Cet ingrédient réagit alors avec l’air (plus particulièrement avec le dioxygène) pour former de l’oxyde de Chrome qui va servir de couche protectrice. En fait, l’acier « inoxidable » s’oxyde J sauf qu’au lieu du fer, notamment, qui peut virer à la rouille et se dégrader, c’est le chrome qui se transforme et va servir à protéger l’acier.

L’histoire ne s’arrête pas là, car on trouve encore d’autres composants dans certains aciers, notamment dans ceux utilisé dans l’horlogerie. L’on utilise principalement trois types d’acier inoxydable dont leur composition respecte des normes bien défini, notamment la norme AISI. C’est dans cette dernière qu’on retrouve le nom des aciers souvent cités dans les caractéristiques des montres :

  • 316L : l’acier le plus utilisé. On y a ajouté du Nickel et du Molybdenum. Ne me demander pas à quoi correspond ces éléments chimiques, mais leur présence permettent de renforcer la résistance de l’alliage à la corrosion et facilite le travail sur l’acier. Le 316L présente beaucoup d’avantage. Il est résistant au choc et aux agressions extérieures, il peut être usiné et poli de façon à obtenir différents niveaux de finition.
  • 316F : un peu moins utilisé, il est très proche du 316L mais avec des proportions d’éléments chimiques additionnel un peu plus basse. Il est légèrement moins résistant que le 316L mais se travaille plus facilement, permettant à ceux qui s’en donnent la peine d’offrir un haut niveau de polissage et d’usinage.
  • 904L : la rolls de l’acier inox. Il est utilisé principalement par Rolex pour l’ensemble de leurs montres. Il contient plus de chrome, plus de nickel, plus de Molybdenum et encore d’autres subtilités. Il est donc plus résistant, notamment aux rayures, et supporte des conditions extrêmes (chaleur, agression chimique…). Il est par contre trois plus cher que le 316L et nécessite des outils plus onéreux pour le polir et le transformer. Son rendu final reste cependant plus noble que les autres aciers.

A noter également que le chrome donne un aspect un plus argenté alors que le nickel plus doré. Mais ces variantes de couleurs peuvent s’effacer en fonction du polissage et du travail réalisé par l’industriel sur les pièces. Il est d’ailleurs intéressant de voir le 316F, normalement le moins cher des trois aciers, être utilisé pour des copies de Rolex (donc d’acier 904L). Le 316F se travaillant plus facilement et avec de l’outillage plus accessible, il est plus simple pour les fabriquants de répliques d’insister sur le polissage et donner l’illusion d’un acier plus qualitatif. Si le visuel peut s’en trouvé amélioré, la résistance de la montre est plus faible.

Le choix de l’acier est très important pour la construction d’une montre, mais il ne faut pas pour autant négliger l’usinage et le travail de l’horloger. Le 316L est utilisé par de nombreux fabriquant, mais la qualité perçu n’est pas toujours la même.

Enfin, les trois références cités ici ne sont pas les seules, il existe de nombreux alliages possible et les montres sont sans doute parmi les produits qui exploitent le plus de recette différentes :)

Pour ceux qui voudraient des informations complémentaires, n'hésitez pas à regarder ce petit lien en anglais qui m'a servi à la rédaction de cette définition.

Tableau des aciers

Clics: 413